"Ne pas subir les dynamiques"

Le mot du Président

Subir… ou choisir notre avenir

Le devenir d’un territoire se pose bien souvent en ces termes pour les élus locaux que nous sommes, dès lors que nous nous projetons dans le futur et souhaitons agir avec efficacité pour la préservation de notre environnement, l’amélioration du cadre de vie de nos concitoyens et le développement de l’économie locale.

Notre Schéma de Cohérence Territoriale est en ce sens un document essentiel. Il planifie l’aménagement et le développement de notre territoire pour les 20 prochaines années. Il détermine l’ensemble des politiques que nous souhaitons collectivement mettre en œuvre pour répondre aux attentes des habitants, associations et entreprises en matière de mobilités, d’habitat, d’équipements, de services, d’activités économiques et d’environnement. Son élaboration nous impose un réel exercice de prospective à moyen et long terme qui n’est pas toujours simple dans une société en mouvement permanent, dans un contexte de concurrence accrue entre territoires.

Nous arrivons à une étape clé de notre SCoT : le Projet d’Aménagement et de Développement Durables. C’est le projet politique que nous avons construit ensemble depuis 2014 en concertation avec les partenaires, les acteurs et la population de notre territoire.

Le Code de l’Urbanisme prévoit à ce stade de la procédure d’élaboration du SCoT un débat entre élus sur les choix opérés et les ambitions portées par le PADD.

Nous devons aborder ce moment avec lucidité et ouverture d’esprit. Sur un territoire de 36 000 habitants, 36 communes et 2 Communautés de communes, il est absolument normal que différents avis se fassent entendre sur certains sujets sensibles. Ce sont ces différences de points de vue qui font la richesse d’un projet et participent, une fois débattues, à son acceptation par le plus grand nombre.

Il nous faut aussi l’aborder avec solidarité et ambition. Notre territoire dispose d’atouts et d’opportunités qu’il nous faut convertir en projet. Ce destin commun ne peut se concevoir qu’au bénéfice de tous. Il s’appuie sur trois fondamentaux : une identité plurielle (estuarienne, viticole, industrielle et métropolitaine), un positionnement favorable proche de Bordeaux et une richesse environnementale à préserver et valoriser pour répondre au défi écologique et climatique.

Faisons ensemble le choix pour notre territoire d’un projet estuarien à forte ambition économique et haute qualité de vie, aux portes de la métropole bordelaise !

Denis Baldès,

Président du SCoT de la Haute Gironde – Blaye Estuaire